Le métier d’Ingénieur développement logiciel

Description du métier

L’ingénieur développement conçoit, développe et fait évoluer les applications informatiques destinées au système d’information de l’entreprise.

2) Les missions

Traduction technique des besoins fonctionnels

  • Participer à l’analyse fonctionnelle détaillée des besoins utilisateurs.
  • Etudier les opportunités et la faisabilité technologique de l’application.
  • Elaborer et rédiger le cahier des charges techniques, à partir des spécifications fonctionnelles.

Conception et développement

  • Concevoir une architecture logicielle avec les architectes, et proposer le framework du projet, constitué de motifs de conception et de librairies.
  • Analyser et développer les composants en utilisant les langages appropriés (c++, c, java, c#…).
  • Assurer le développement et la réalisation des applications (prototypes et modules).
  • Adapter et paramétrer les progiciels retenus pour l’architecture logicielle.
  • Participer à la structuration des bases de données.
  • Harmoniser et industrialiser l’ensemble des composants et applications.
  • Documenter les applications pour les développements ultérieurs et la mise en production.

Tests et recette

  • Définir les protocoles et les scenarii de tests (tests unitaires et tests de charge).
  • Tester, identifier et traiter les dysfonctionnements éventuels du logiciel développé.
  • Analyser les résultats et rédiger le rapport de tests.
  • Vérifier la conformité des capacités de l’ouvrage avec la demande formulée par le client.

Mise en production et intégration

  • Intégrer les sites pilotes chez le client permettant de tester l’ouvrage, dans sa version définitive.
  • Déployer en masse le produit auprès des utilisateurs.

Maintenance évolutive et corrective

La mission de l’ingénieur de développement peut se prolonger après la mise en service des applications. Cette étape porte le nom de tierce maintenance corrective et/ou évolutive applicative (TMA).

5

3) Formations

Pour parvenir à ce métier, il faut un Doctorat, un diplôme d’ingénieur ou d’ingénierie informatique.

Le diplôme d’Expert en Système Informatique d’INGETIS répond à toutes les contraintes pour acquérir les compétences de ce métier.

Les compétences requises sont très diverses et précises :

Savoirs généraux, théoriques ou disciplinaires
• Connaissance approfondie des concepts et techniques d’architecture des systèmes et réseaux
• Connaissance approfondie des technologies, protocoles et outils des systèmes de communication et de télécommunication
• Notions de base sur la réglementation et les procédures relatives aux marchés publics

Savoirs sur l’environnement professionnel
• La réglementation en matière de protection des données personnelles
• Les normes et procédures de sécurité et la législation sur la sécurité
• Les besoins de son environnement de travail

Savoir-faire opérationnels
• Maîtriser les différentes architectures matérielles, au moins un système d’exploitation usuel et au moins un langage associé (et un langage de commandes)
• Maîtriser les outils et technologies reliés à la gestion d’un réseau
• Maîtriser les techniques de diagnostic et de suivi des performances du système et être capable de proposer des solutions
• Maîtriser les outils et logiciels d’analyse et de métrologie
• Maîtriser l’ensemble des méthodologies de la conduite de projet
• Garantir la sécurité du système d’information dans son ensemble
• Faire respecter les procédures de sécurité
• Maîtriser les techniques de management d’équipe
• Gérer les situations d’urgence
• Conduire des négociations avec des partenaires internes et externes

Compétences linguistiques
• Anglais : Expression écrite et orale : niveau 2
• Anglais : Compréhension écrite et orale : niveau 2

2

4) Débouchés

Le métier d’ingénieur développement informatique tend à se rapprocher de celui de concepteur développeur web dans la mesure où les technologies web sont utilisées désormais dans la plupart des applications informatiques.

Simultanément, le métier tend à devenir techniquement plus complexe avec la multiplication des outils de développement, et les problématiques d’architecture technique. Cela amène les entreprises à rechercher des développeurs de plus en plus qualifiés, capables d’apprendre et de maîtriser très vite de nouveaux langages, et susceptibles de réaliser la conception de l’architecture logicielle ainsi que l’analyse fonctionnelle des besoins utilisateurs notamment s’ils travaillent sur des projets de type « agile ».

5) Rémunération

Jeune diplômé : entre 25 et 35 k€

Jeune cadre : entre 35 et 45 k€ (et plus)

Cliquer ici pour ajouter votre propre texte

Options conseillées pour accéder à ce métier